Site officiel de la ville de Pertuis

04 90 79 02 74

Tribune Pertuis Mag n°40

NOTE DU GROUPE « PERTUIS VILLE D’AVENIR »

Pertuis fait peau neuve au pas militaire des travaux du centre-ville. Nous nous en réjouissons, mais désormais, l’enjeu est de faire vivre et ouvrir le cœur de notre cité. Les initiatives de la majorité municipale ne manquent pas d’œuvrer dans ce sens, mais elles peinent à s’ancrer dans la durée. Notre superbe médiathèque doit être force de propositions culturelles en lien avec le centre-ville, tout en élargissant ses heures et jours d’ouvertures.
Pour notre groupe municipal, le talon d’Achille de l’action municipale porte sur une absence d’ambitions pour nos enfants.
Le tarif de la cantine a été augmenté de façon injuste et indifférenciée de plus de 10% au motif que le prix de revient du repas par enfant serait de 10,45 euros, ce qu’on a du mal à croire !
Par ailleurs, nonobstant les difficultés financières de nos écoles pour acheter des manuels scolaires, la mairie s’oppose à toute rallonge budgétaire car pour elle il ne s’agit pas d’un dossier prioritaire. Cette absence d’effort de la mairie remet en cause l’organisation de classes découvertes avec nuitées.
Enfin, la mairie assume parfaitement les carences de places dans les centres de loisirs d’été en rappelant qu’« elle n’a pas vocation à faire garde d’enfants. »   
A l’identique, la ville de Pertuis ne juge pas opportun de répondre favorablement à l’ouverture de plus d’études d’« aides aux devoirs » en lien avec un nombre trop élevé d’enfants par enseignant.
En conclusion, le présent magazine a communiqué sur l’équipement de nos écoles de 60 ordinateurs et PC que nos enseignants attendent toujours. Où sont-ils ?
Une politique scolaire ambitieuse c’est permettre à court et moyen terme d’agir sur la délinquance, d’attirer de nouveaux Pertuisiens et de créer de l’emploi. Il est temps que Pertuis se réveille pour nos enfants.
Pertuis, ville d’avenir.

Fabien PEREZ, Christina BERARD, Rémy GRANGEON, Nicole AUTIN, William COLOMBARD, Soraya MEKDAD FIZAZI, Eric BANON