Site officiel de la ville de Pertuis

04 90 79 02 74

Journées du patrimoine - viste du donjon

Pour tous, Pertuisiens et amis, il représente notre géographie affective. Il est notre boussole.
Les Pertuisiens des temps immémoriaux ont compris qu’ils devaient bâtir pour le futur, mais pour cela ils devaient couler des fondations solides, et construire dessus un grand vaisseau de pierre, puissant, majestueux…. Pertuisien !
Ce grand vaisseau était cependant interdit au commun des mortels, seul le seigneur, puis l’Eglise pouvaient arpenter ses entrailles.
Pourtant dans son histoire millénaire, nombreux sont ceux qui y sont montés, dans les périodes de paix et de guerre, tous y ont planté leur drapeau, des nazis jusqu’aux gaullistes libérateurs en 1944.
Il recèle ainsi de traces. Ses salles sont superbes et lorsque nous empruntons ses escaliers étroits nos pieds se lovent  exactement dans l’entaille faite par les milliers de Pertuisiens qui ont fait le même chemin que nous, quant à nos mains, elles touchent l’ADN laissé sur ses murs par les générations passées.

Il était l’ultime rempart de notre château fort,
Il était la tour maîtresse de tout son édifice,
Il était la meilleure arme contre les sacrifices,
Il était pour nos Seigneurs un vrai coffre-fort.

Comme notre église fière de son clocher,
Comme une Caravelle fière de son mât de misaine,
Comme un moulin à vent dont les ailes se déchaînent,
Comme un phare à la mer accroché aux rochers,

Notre donjon et son escalier en colimaçon,
Notre donjon et ses meurtrières étroites,
Notre donjon que l’ennemi convoite,
Notre donjon précieux comme un caparaçon,

Samedi, des dizaines d’amoureux ont pu découvrir ses secrets.

Jacques Barone,  Thi Vinh Thuy Nguyen-Taliana, Caroline Dandre, élus du pôle animation et Patrimoine.