Site officiel de la ville de Pertuis

04 90 79 02 74

Avoir un test sérologique positif ne garantit pas mon immunité et ne m’exonère pas de la vaccination !

La question revient régulièrement : " Pourquoi ne pas faire un test d’immunité systématique avant de se faire vacciner ? En cas de résultat positif, la présence d'anticorps dans mon organisme me dispenserait certainement de la vaccination !"

Eclairage pour couper court à cette idée infondée.

Il existe actuellement deux types de tests sérologiques :
- les tests sérologiques quantitatifs réalisés dans un laboratoire de biologie médicale, sur prélèvement sanguin (prise de sang) ;
- les tests rapides d’orientation diagnostique sérologique qualitatifs, réalisés par un professionnel de santé, sur prélèvement d’une goutte de sang au bout du doigt.

En réalité, ces tests sérologiques sont seulement censés répondre à une question " Est-ce que j’ai été en contact avec le virus ? ", en détectant la présence d’anticorps déclenchés par une infection COVID.
La Haute autorité de santé est sans ambiguïté sur cette question en indiquant que la science aujourd’hui ne dispose pas de données suffisantes pour établir un lien affirmant de manière claire que « à partir de tant d’anticorps, vous êtes protégés contre le virus pendant une période donnée ».
 À l’heure actuelle donc, l’état des connaissances scientifiques ne permet pas de déterminer si la présence d’anticorps protège d’une nouvelle contamination. Avoir un test sérologique positif ne garantit pas une immunité pleine et durable et ne doit en aucun cas conduire à reporter votre vaccination.  

En d’autres termes, s’il est possible de savoir si vous avez des anticorps grâce à ce test et donc de savoir si vous avez été en contact avec le virus, il n’est pas possible d'affirmer par ce biais que vous bénéficiez d'une immunité suffisante pour vous protéger contre le virus et encore moins de déterminer la durée de cette hypothétique couverture. A ce jour, la seule solution pour éviter de développer une forme grave de la maladie, c'est bien la vaccination.