Site officiel de la ville de Pertuis

04 90 79 02 74

APPEL A LA MOBILISATION DANS LE CADRE DU GRAND DÉBAT NATIONAL

Chère Pertusienne, Cher Pertuisien,

Le grand débat national est une opportunité formidable pour enfin sortir de cette monstropole marseillaise, qui nous étouffe. Saisissons-la pour dire NON au projet de fusion de la métropole avec le département des Bouches-du-Rhône, voulu par le Président de la République. Celui-ci ne ferait qu’aggraver la lourdeur bureaucratique de la métropole actuelle et signerait la mort de nos communes rurales.
Quel serait en effet notre avenir au sein d’une entité endettée à hauteur de plusieurs milliards d’euros, comptant 2,1 M d’habitants, 119 communes et 15 000 fonctionnaires ?
C’est pourquoi, je vous demande de déposer le bulletin ci-dessous dans l'urne située en mairie, afin de clamer votre volonté d’être consulté par référendum pour demeurer au sein de notre Pays d’Aix, qui a fait éclore le Pertuis de demain. Un Pays d’Aix, indépendant de Marseille, élargi aux communes du sud Luberon volontaires.
Je compte sur votre mobilisation afin de rester maître de notre avenir !

Votre Maire
Roger PELLENC

Vous pouvez également vous procurer ce bulletin à l'accueil de la mairie, rue Voltaire et le déposer dans l'urne prévue à cet effet.

Dans le cadre de sa démarche, le Maire a été interviewé par France Bleu Vaucluse jeudi 14 février. Cliquez ici pour écouter son intervention.

 

Grand débat national - clôture des débats le 15/3

Attention, la Mairie ne réceptionne plus les doléances depuis la transmission des cahiers citoyens en Préfecture.

Toutefois, à trois jours de la fin du grand débat, nous attirons votre attention sur la nécessité de faire remonter les comptes-rendus des réunions d’initiative locale (RIL) afin que les contributions soient versées et prises en compte.

Aussi, nous vous invitons les organisateurs à déposer les comptes-rendus des RIL avant le 15 mars, sur la plateforme en ligne www.granddebat.fr.

Vous pouvez également les faire parvenir à la préfecture sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. qui les transmettra à la mission grand débat.